La jarre

 

 

La jarre était utilisée dans certains pays pour l’entreposage du vin, de l’huile et du grain. Aujourd’hui elle est devenu un objet de décoration, très vite remplacée par les fûts et autres appareils électriques qui ornent notre cuisine. Dieu seul sait si elle était utile et combien même elle a sauvé des vies dans le monde entier.

 

Chaque pays a sa diva : aux Antilles la plus commune est celle connue sous le nom de « Bettia bombé », jarre très bombée à la gorge large, permettant l’introduction d’une louche ou d’un petit récipient à manche long pour récupérer l’eau. Sans compter sa grande capacité de stockage, qui permettait d’avoir de l’eau fraîche pendant plusieurs jours.

Jar

 

 

La jarre « Ali baba » était très présente dans certains pays d’Afrique et d’Egypte, ne me demandez surtout pas pourquoi elle s’appelle ainsi ! Nous avons tous lu ou vu « Ali baba et les 40 voleurs », laissez libre court à votre imagination...

 

Mon imagination plus que débordante me dit qu’elle servait probablement de « coffre-fort », plus sûre que la planque sous le matelas ou le soutif de grand mère, très vite remplacé par l’arrivée des banques, qui nous appauvrissent d’avantage chaque jours d’agios et frais en tout genre.

  S.DULIO

 

Click link below to translate.

Haga clic en enlace de abajo para traducir.

 https://translate.google.fr/?hl=fr

  • 7 votes. Moyenne 4.8 sur 5.