La Dame-Jeanne

 

 

Cette grosse bouteille vert/bleuté en forme de poire, était souvent déposée délicatement dans un coin de la cuisine, elle servait quotidiennement au stockage, transport et conservation de produits alimentaires et inflammables.

Dame jeanne

Je me rappelle, ma mère avait toujours une Dame-Jeanne remplie de farine de manioc, puisque la farine de manioc à l’époque était le pain quasi-quotidien des antillais ; matété, féroce etc...

Mon père lui, stockait de l’essence dans cette grosse jerrican en verre, puisque que sa passion et son moyen de locomotion à l’époque était la moto, le fameux vespa !

 

Et c’est avec émerveillement, que j’ai assisté à un défilé de « Dame-Jeanne » sur le balcon de Daniel L. en Guadeloupe. Daniel continue avec le plus grand soin à cajoler cette « grande dame » à la fois précieuse et fragile comme l’argile, sa forme généreuse ne demande qu’a être touchée par des mains respectueuses, sa peau légèrement vert/bleuté, nous transporte dans une île du pacifique, laissant entrevoir le contenu de ses entrailles.

 

Grand-Dieu ! qu’est-ce qu’elle a pu rendre service cette fameuse Dame-Jeanne… Eh oui ! en plus elle était fidèle et honnête, puisque qu’elle restituait les choses telle qu’on les lui avait confiés.

 

S.DULIO

   

Click link below to translate.

Haga clic en enlace de abajo para traducir.

https://translate.google.fr/?hl=fr

  • 7 votes. Moyenne 4.9 sur 5.