A lire

Frantz FANON

 

Photo livre fanon peau noire

Biographie : Né à Fort-de-France (Martinique) le 20 juillet 1925. Décédé à Washington DC (USA), le 06 décembre 1961.

Livre
: Psychiatre et théoricien révolutionnaire, il fut résistant au pétainisme colonial (il rallia les Forces Françaises Libres des Caraïbes), psychiatre noir chez les blancs de métropole, puis en Algérie, membre du FLN, poète, écrivain, puis ambassadeur de la République Algérienne auprès de l'Afrique Noire. Personnage emblématique des années 60 et 70, cet auteur de nombreux ouvrages dénonçant avec passion le racisme et le colonialisme, fut admiré des Black Panthers, des jeunes révolutionnaires du Tiers-Monde et d'Europe.

La décolonisation faite, cet essai de compréhension du rapport Noir-Blanc a gardé toute sa valeur prophétique : car le racisme, malgré les horreurs dont il a affligé le monde, reste un problème d'avenir. Il est ici abordé et combattu de front, avec toutes les ressources des sciences de l'homme et avec la passion de celui qui allait devenir un maître à penser pour beaucoup d'intellectuels du tiers monde.

Source : Africultures.com & Amazon.fr le 5 juin 2016

Maryse CONDE

 

Maryse conde

Biographie : Elle est née le 11 février 1937 à Pointe-à-Pitre en Guadeloupe, dans une famille de huit enfants. A l'âge de 16 ans elle quitte la Guadeloupe pour poursuivre ses études à Paris, et obtient une licence ès lettres modernes à la Sorbonne. Sa scolarité secondaire se déroule à Pointe-à-Pitre avant qu'elle ne vienne à Paris étudier les Lettres Classiques à la Sorbonne.

 En 1960, elle se marie au comédien guinéen Mamadou Condé et part pour la Guinée où elle affronte les problèmes inhérents aux États nouvellement indépendants. Après son divorce, elle continue de séjourner en Afrique (au Ghana et au Sénégal notamment) avec ses quatre enfants.

De retour en France en 1973, elle se remarie à Richard Philcox, enseigne dans diverses universités et entame sa carrière de romancière. Après la publication de Ségou, son quatrième roman, elle rentre en Guadeloupe.

Cependant, elle quitte bientôt son île natale pour s'établir aux USA où elle enseigne aujourd'hui la littérature francophone à la Columbia University.

 

Il existe bien d'autres titres à vous de les découvrir

Sources : Africulture et Amazon le 3 juillet 2016

Salima SY

 

Photo salima sy

Originaire de Dakar, Salima est venue en France, par l'entremise d'une "amie" de sa famille, pour voir le monde, étudier, profiter d'une opportunité d'avancer dans la vie. Comme pour beaucoup d'esclaves domestiques, son histoire commence par une promesse, un espoir.

Très rapidement, l'amie lui confisque ses papiers et la traite en esclave : séquestrée, humiliée, terrorisée, Salima servira, cinq ans durant, de bonne à tout faire dans cet appartement de Saint-Germain-en-Laye. Malgré son ignorance et sa crainte du monde extérieur, la jeune fille fait des plans pour s'évader, grâce à l'aide d'une assistante sociale.

Source : Amazon le 3 juillet 2016

Le voile de la douleur 

 

Photo le voile de la douleur

Sameem grandit dans un foyer en Angleterre depuis que sa mère est rentrée au Pakistan avec le reste de la fratrie. Ce sont des années heureuses et insouciantes. Tout change avec le retour de sa mère. Sameem devient le souffre-douleur de la famille. Une situation d'autant plus invivable qu'elle se sent étrangère : la culture et la langue pakistanaises lui sont inconnues.
À l'âge de 13 ans, sa mère l'emmène au Pakistan, soi-disant pour des vacances. Loin d'un voyage d'agrément, il s'agit en réalité de marier Sameem de force à un homme qui n'a qu'un but : obtenir les papiers qui lui permettront de vivre en Europe. Enceinte, Sameem retourne en Angleterre où l'on continue de la maltraiter. Ce n'est qu'après avoir rencontré le grand amour que Sameem décide de se libérer de ce cauchemar en s'enfuyant vers Manchester accompagnée de son jeune fils. Mais elle ignore alors les représailles qui l'attendent - elle a bafoué l'honneur familial...

 

Source  : Amazon le 23 juillet 2016

Miraculée

Immaculée ILIBAGIZA à découverte Dieu au coeur du génocide Rwandais.

 

Miracilee

Résumé : La famille d'Immaculée Ilibagiza a été massacrée lors du génocide de 1994.

Elle a survécut, ainsi que sept autres femmes, cachées dans une minuscule salle de bains pendant 91 jours.

Le pouvoir de la prière permit à la jeune femme de dépasser sa peur et d'intensifier sa relation avec Dieu. 

 

 

Source : la procure le 25/07/2017

 

Cliquez sur le lien suivant :

http://www.laprocure.com/miraculee-decouverte-dieu-coeur-genocide-rwandais-immaculee-ilibagiza/9782290000489.html

 

 

Le coeur à rire et à pleurer

 

en construction !

Ne t'enfuis plus

 

en construction !

 
 
  • 4 votes. Moyenne 5 sur 5.